La Thérapie EMDR

Qu'est ce que l'EMDR?

Décourverte en 1987 par la psychologue Francine Shapiro, la Thérapie EMDR (Eye-Movement Desensitization and Reprocessing ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires) est une thérapie dite intégrative. En effet, elle met en oeuvre les découvertes et les techniques de soins de différents courants comme la psychanalyse (associations d'idées), la thérapie cognitivo-comportementale (expositions), la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.

La recherche a démontré que notre cerveau possède la capacité naturelle de traiter et résoudre de façon autonome les informations au quotidien notamment lors du sommeil paradoxal. En revanche, quand le cerveau  est dépassé par un choc traumatique, émotionnel ou une répétition de mini chocs, il  n'arrive pas à les  traiter ou à les  « digérer » comme il le fait ordinairement. Il reste alors bloqué sur l’événement du passé avec toutes les informations liées à celui ci (émotions, images, stimuli auditifs,...), sans que nous en ayons conscience parfois. Ce sont les vécus traumatiques non digérés qui sont sources de nos perturbations, symptômes et comportements dysfonctionnels

La thérapie EMDR utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés. Ce mouvement est celui que nous retrouvons lors du sommeil paradoxal et cela a pour effet d'induire une résolution rapide de ces perturbations ainsi que des symptômes liés à ces événements passés. 

La thérapie EMDR, par la biais de ces stimulations, permet la remise en route du système inné d'autoguérison du cerveau c'est- à-dire le traitement adaptatif naturel d'informations douloureuses bloquées provoquant chez les personnes des symptômes somatiques divers et une souffrance psychique. Elle sert également à remobiliser les ressources psychiques et à restaurer l'estime de soi qui peut être déficiente.

A qui s'adresse l'EMDR?

La thérapie EMDR est efficace et s'adresse à toutes personnes, quelque soit l'âge, souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques. Ces traumatismes peuvent être de différentes natures.

Nous pouvons souffrir de traumatismes, avec un grand "T", tels que les agressions (violences physiques, psychologiques...), les incestes, viols et abus sexuels, les accidents, les maladies graves, les catastrophes naturelles, les attentats, les guerres ... mais il peut s'agir aussi d' événements de vie difficiles ou répétés. Ces traumatismes avec un petit "t" sont des événements de vie négatifs et douloureux et qui peuvent être la source d'émotions ou de comportements dysfonctionnels ou excessifs au quotidien (maltraitances, négligences et carences affectives pendant l'enfance, ruptures, fausses couches, divorces, deuils difficiles et traumatiques, difficultés professionnelles,licenciement, burn out  ...).

La thérapie EMDR est la première préconisation dans le traitement du stress post-traumatique mais également dans la prise en charge des troubles psychologiques trouvant leurs origines dans des événements de vie douloureux.

Aujourd'hui l'EMDR démontre également une efficacité dans le traitement:

  • des troubles anxieux ( anxiété de séparation, anxiété sociale, agoraphobie, phobies, trouble anxieux généralisé, trouble panique,...)

  • TOC d'origine traumatique

  • des troubles dépressifs

  • des troubles de la personnalité (borderline...)

  • des troubles dissociatifs

  • des addictions

  • des troubles du comportement alimentaire...

 

 

Comment se déroule une thérapie EMDR?

Une préparation est indispensable : des entretiens préliminaires permettent au patient d’établir une relation de confiance avec son praticien, et de comprendre ses troubles (psychoéducation).

Une étape cruciale consiste à recueillir l'histoire de vie de la personne et à lui apprendre des outils de stabilisation et régulation émotionnelle (lieu sûr, cohérence cardiaque, relaxation, exercices d'ancrage et de pleine conscience).

A la suite de ces entretiens, le thérapeute et le patient collaborent ensemble pour identifier le ou les souvenirs traumatiques à l’origine de ses difficultés et de sa problématique (plan de ciblage). Ces souvenirs seront ensuite retraités, un à un, lors des séances suivantes.

Il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir. Pour les enfants, le traitement EMDR peut se faire en présence des parents en fonction de l’âge de l’enfant.  Le processus de traitement activé par la méthode est un processus conscient. Le patient est pleinement conscient de ce qui se passe et a le contrôle du processus.

Au début d’une séance EMDR, le praticien demande au patient de se concentrer sur l’évènement perturbant, en gardant à l’esprit les souvenirs sensoriels  (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis actuels qui y sont associés. Le praticien commence alors des séries de stimulations bilatérales alternées, soit par des mouvements oculaires, soit par des stimulations tactiles ou par des bips sonores.

Entre chaque série, il suffit alors que le patient remarque ce qui lui vient à l’esprit. Il n’y a aucun effort à faire pendant la stimulation, aucune concentration particulière: on laisse venir ce qui vient sans jugement.

Le souvenir se retraite spontanément, et différemment pour chaque personne selon son vécu, sa personnalité, ses ressources, sa culture. Les séries de stimulations bilatérales continuent jusqu’à ce qu'il ne soit plus source de perturbations mais soit associé à des ressentis calmes ainsi qu’à des pensées positives et constructives.

Une séance d’EMDR dure de 60 à 90 minutes (plus courte chez l’enfant).

Pendant cette période, le patient peut traverser des émotions intenses, et à la fin de la séance, il peut généralement ressentir une nette amélioration.

L’EMDR est recommandé par de nombreuses organisations:

American Psychiatric Association, National Council for Mental Health, California Evidence-Based Clearinghouse for Child Welfare, CREST, Department of Veterans Affairs & Department of Defense, Dutch National Steering Committee Guidelines Mental Health Care, International Society for Traumatic Stress Studies, HAS – Haute Autorité de Santé, INSERM, National Institute for Clinical Excellence, OMS – organisation mondiale de la santé, SAMHSA’s National Registry of Evidence-based Programs and Practices, Therapy Advisor, United Kingdom Department of Health…

Mise à jour : mars 2018

American Psychiatric Association (2004). Practice Guideline for the Treatment of Patients with Acute Stress Disorder and Posttraumatic Stress Disorder. Arlington, VA : American Psychiatric Association Practice Guidelines

  • English abstract : EMDR given the same status as CBT as an effective treatment for ameliorating symptoms of both acute and chronic PTSD.

  • Abstract en français : La thérapie EMDR est classée au même rang que la thérapie cognitivo-comportementale comme traitement efficace des syndromes de stress post-traumatique, qu’ils soient aigus ou chroniques.

Bleich, A., Kotler, M., Kutz, I., & Shalev, A. (2002). A position paper of the (Israeli) National Council for Mental Health : Guidelines for the assessment and professional intervention with terror victims in the hospital and in the community. Jerusalem, Israel. 

  • English abstract : EMDR is one of only three methods recommended for treatment of terror victims.

  • Abstract en français : La thérapie EMDR est l’une des trois méthodes recommandées pour le traitement des victimes d’actes de terrorisme.

California Evidence-Based Clearinghouse for Child Welfare (2010). Trauma Treatment for Children. http://www.cebc4cw.org.

  • English abstract : EMDR and Trauma-focused CBT are considered “Well-Supported by Research Evidence. »

Chambless, D.L. et al. (1998). Update of empirically validated therapies, II. The Clinical Psychologist, 51, 3-16. 

  • English abstract : According to a taskforce of the Clinical Division of the American Psychological Association, the only methods empirically supported for the treatment of any post-traumatic stress disorder population were EMDR, exposure therapy, and stress inoculation therapy.

  • Abstract en français : Selon le rapport d’évaluation du groupe de travail nommé par la division clinique de l’American Psychological Association, les seules méthodes auxquelles on reconnaisse empiriquement de la valeur dans le traitement de n’importe quelle population de victimes de syndrome de stress post-traumatique sont : la thérapie EMDR, la thérapie d’exposition et la thérapie d’inoculation d’effort.

CREST (2003). The management of post traumatic stress disorder in adults. A publication of the Clinical Resource Efficiency Support Team of the Northern Ireland Department of Health, Social Services and Public Safety, Belfast. 

  • English abstract : Of all the psychotherapies, EMDR and CBT were stated to be the treatments of choice.

  • Abstract en français : Parmi toutes les psychothérapies, la thérapie EMDR et les TCC sont considérées par cette étude comme des traitements de choix pour les victimes de traumatismes.

Department of Veterans Affairs & Department of Defense (2004). VA/DoD Clinical Practice Guideline for the Management of Post-Traumatic Stress. Washington, DC. Site : http://www.oqp.med.va.gov/cpg/PTSD/PTSD_cpg/frameset.htm

  • English abstract : EMDR was one of four therapies recommended and given the highest level of evidence.

  • Abstract en français : La thérapie EMDR est l’une de quatre thérapies auxquelles l’étude reconnaît le plus haut degré d’efficacité et qu’elle recommande pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique

Department of Veterans Affairs  & Department of Defense (2017). VA/DoD  Clinical Practice Guideline for the Management of Post-Traumatic Stress. Washington, DC.http://www.oqp.med.va.gov/cpg/PTSD/PTSD_cpg/frameset.htm

  • English abstract : EMDR was one of three therapies given the highest level of evidence.

Dutch National Steering Committee Guidelines Mental Health Care (2003). Multidisciplinary Guideline Anxiety Disorders. Quality Institute Health Care CBO/Trimbos Intitute. Utrecht, Netherlands. 

  • English abstract : EMDR and CBT are both treatments of choice for PTSD

  • Abstract en français : La thérapie EMDR et la TCC sont deux traitements de choix pour le syndrome de stress post-traumatique

Foa, E.B., Keane, T.M., & Friedman, M.J. (2000). Effective treatments for PTSD : Practice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies New York : Guilford Press. 

  • English abstract : In the Practice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies, EMDR was listed as an efficacious treatment for PTSD.

  • Abstract en français : Dans le « Pratice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies » (Recommandations de bonnes pratiques de la Société internationale pour l’étude du stress traumatique), la thérapie EMDR est citée comme étant un traitement efficace du syndrome de stress post-traumatique.

Foa, E.B., Keane, T.M., Friedman, M.J., & Cohen, J.A. (2009). Effective treatments for PTSD: Practice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies New York: Guilford Press.

  • English abstract : EMDR was listed as an effective and empirically supported treatment for PTSD, and was given an AHCPR “A” rating for adult PTSD. This guideline specifically rejected the findings of the previous Institute of Medicine report, which stated that more research was needed to judge EMDR effective for adult PTSD.  With regard to the application of EMDR to children, an AHCPR rating of Level B was assigned.  Since the time of this publication, three additional randomized studies on EMDR have been completed

HAS (2007). Guide – Affection de longue durée « Affections psychiatriques de longue durée, Troubles anxieux graves » 

  • Abstract en français : L’EMDR est préconisé par la Haute Autorité de Santé pour traiter les traumatismes psychiques.

Cliquez ici pour télécharger le document officiel et lire l’article 9.2 page 17 en Français.
Cliquez ici pour la version Anglaise du document officiel.

INSERM (2004). Psychotherapy: An évaluation of three approaches. Psychothérapie : Trois approches évaluées. French National Institute of Health and Medical Research, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Paris, France. 

  • English abstract : Of the different psychotherapies, EMDR and CBT (Cognitive-Behavior Therapy) were stated to be the treatments of choice for trauma victims.

  • Abstract en français : Parmi les trois formes de psychothérapies étudiées, la thérapie EMDR et la TCC (Thérapie Cognitivo-Comportementale) sont considérées comme des traitements du choix pour des victimes de traumatisme.

National Institute for Clinical Excellence (U.K – 2005) Post-traumatic stress disorder (PTSD) : the management of PTSD in adults and children in primary and secondary care. Site : www.nice.org.uk

  • English abstract : Evidence-based review of effective treatments for PTSD recommended to physicians of the National Health Service of the U.K.

  • Abstract en français : Rapport sur les traitements fondés sur des preuves pour l’ESPT, et recommandés aux médecins et praticiens du National Health Service du Royaume Uni.

OMS – World Health Organization (2012). Guidelines for the management of conditions that are specifically related to stress. Geneva, WHO.

  • Site : http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/85119/1/9789241505406_eng.pdf

  • English abstract : Trauma-focused CBT and EMDR therapy are recommended for children, adolescents and adults with PTSD.  « Like CBT with a trauma focus, EMDR therapy aims to reduce subjective distress and strengthen adaptive cognitions related to the traumatic event.  Unlike CBT with a trauma focus, EMDR does not involve (a) detailed descriptions of the event, (b) direct challenging of beliefs, (c) extended exposure, or (d) homework. »

Depuis juillet 2012, la thérapie EMDR est reconnu par l’OMS, l’organisation mondiale de la santé.

SAMHSA’s National Registry of Evidence-based Programs and Practices (2011)http://nrepp.samhsa.gov/ViewIntervention.aspx?id=199.  The Substance Abuse and Mental Health Services Administration (SAMHSA) is an agency of the US Department of Health and Human Services (HHS). 

  • English abstract : This national registry (NREPP) cites EMDR as evidence-based practice for treatment of PTSD, anxiety and depression symptoms.  Their review of the evidence also indicated that EMDR leads to an improvement in mental health functioning.

Sjöblom, P.O., Andréewitch, S . Bejerot, S., Mörtberg, E. , Brinck, U., Ruck, C., & Körlin, D. (2003). Regional treatment recommendation for anxiety disorders. Stockholm : Medical Program Committee/Stockholm City Council, Sweden. 

  • English abstract : Of all psychotherapies CBT and EMDR are recommended as treatments of choice for PTSD.

  • Abstract en français : Parmi toutes les psychothérapies, la TCC et la thérapie EMDR sont recommandées comme traitements de choix pour le syndrome de stress post-traumatique.

Therapy Advisor (2004-11) 

  • Site : http://www.therapyadvisor.com

  • English abstract : An NIMH sponsored website listing empirically supported methods for a variety of disorders. EMDR is one of three treatments listed for PTSD.

  • Abstract en français : Ce site Internet sponsorisé par le NIMH (National Institute of Mental Health) donne une liste de techniques de soins empiriquement établies pour toute une série de maladies. L’EMDR est un des trois traitements recensés pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique

United Kingdom Department of Health (2001). Treatment choice in psychological therapies and counselling evidence based clinical practice guideline. London, England. 

  • English abstract : Best evidence of efficacy was reported for EMDR, exposure, and stress inoculation

  • Abstract en français : Cette étude établit que les meilleurs résultats ont été obtenus par la thérapie EMDR, la thérapie par l’exposition et l’inoculation de stress.

© 2018 by Valérie Morales. Proudly created with Wix.com